Frédéric Mesguich – 2 août 2016

Frédéric MesguichLe groupe « Vers l’écolieu » m’intéresse car…

J’ai toujours aimé être entouré de mes amis, les meilleures vacances sont celles où je peux partager un logement avec celles et ceux que j’aime, je me sens bien lorsque je suis bien entouré… J’aimerais donc vivre en ayant encore plus de lien avec les personnes les plus importantes pour moi (amies, amours, famille). Comme j’arrive a avoir de bonnes relations avec des gens très différents, je suis confiant sur ma capacité à faire de mes nouveaux voisins de nouveaux amis.

Pour des raisons de convivialité, mais aussi d’intérêt écologique ou même d’économie, j’aimerais vivre en cohabitat dans un petit immeuble. Dans l’idéal, j’aimerais avoir un petit 2 pièces de 20m² avec un petit bureau et une chambre (dans lequel j’habiterai avec ma compagne), et des parties communes comprenant un grand salon et une grande cuisine. Les parties communes pourraient éventuellement servir également à des associations, à des voisins, à des gens de passage… En fait je me verrais très bien vivre au dessus d’une « maison de quartier »/ »maison commune », pourvus que les parties privées soient bien insonorisées des parties publique !

En dehors de l’habitat, j’aimerais mieux vivre « au vert ». Je n’ai pas la trempe d’un agriculteur, mais j’aimerais au moins partager un jardin ou un potager, ou aider le maraicher d’une Amap. Je voudrais pouvoir entretenir et profiter d’une forêt plantée d’espèces donnant des fruits comestibles. Et récolter le bois nécessaire au fonctionnement de la chaufferie du cohabitat !

J’aimerais m’investir dans des associations locales, mais aussi nationales. Je me dis que la proximité de personnes ayant les mêmes valeurs (ou centres d’intérêts) que moi pourrait permettre d’agir ensemble. Je me vois bien participer à l’animation d’un atelier de réparation de vélos, d’une amap, d’une antenne locale de sensibilisation à la question animale… et j’aimerais adhérer à bien d’autres initiatives culturelles, solidaires, de loisir ou d’économie alternative portées par d’autres personnes.


Laisser un commentaire