Newsletter spéciale localisation – Janvier 2017

Bonjour à toutes et à tous,

Le processus de décision de la localisation de l’écolieu continu !

Sur le questionnaire présenté aux membres pendant tout le mois de décembre, les votes des 45 participant·e·s valident le choix de 57 critères de localisation.

Ce questionnaire valide surtout un changement dans le projet de Vers l’écolieu: la localisation sera choisie dès début 2017 et non plus en 2019 !

Une dizaine de volontaire ont analysé les résultats ensemble et programmé la suite  pour proposer une seconde consultation pendant le mois de février. Vous pouvez voir le compte rendu et proposer votre aide en suivant ce lien.

Sur base des 57 critères et d’éléments plus subjectifs, 15 villes des départements de Nouvelle Aquitaine et d’Occitanie seront étudiées via des « fiche d’identité » à construire par un groupe de travail. La démographie de ces villes ira de 30 000 à 200 000 habitants, sachant qu’il sera évidement possible d’emménager à proximité, par exemple dans un village à quelques km.

Tout le monde peut participer en proposant 1 ou 2 villes que vous connaissez et qui correspondent approximativement à ces critères. Un choix parmi 15 villes sera soumis à une deuxième consultation en février.

La seconde consultation est en cours de préparation. Vous pouvez suivre l’avancement (ou vous investir: nous avons besoin d’un coup de main !) sur notre groupe dédié au bénévolat pour Vers l’écolieu ou en nous contactant.

Sur les 57 critères mesurés par le questionnaire présenté aux membres pendant tout le mois de décembre, les votes des 45 participant·e·s font ressortir par ordre d’importance :

  • Une aversion à vivre près d’une centrale nucléaire (rayon de 15km)
  • L’importance de la qualité des ressources naturelles : de l’eau et de l’air purs, du soleil
  • Les considérations politiques : politique bienveillante envers le projet, pro-écologie et loin de l’extrême droite
  • Une préférence pour les régions sud (c’est le moment de réviser sa carte de 2016) avec la Nouvelle Aquitaine et dans une moindre mesure l’Occitanie, en cohérence avec la préférence pour l’ensoleillement et la proximité de la mer. Le tier nord de la France est assez clairement exclu.
  • Une préférence pour un prix de l’immobilier accessible : terrain constructibles à moins de 4000€ l’hectare et un loyer mensuel inférieur à 10€ le m².
  • Des avis partagés sur les autres questions d’urbanisme avec des préférences proches pour les grandes villes (de 80 000 à 200 000 habitant) et les petites villes (de 30 000 à 50 000 habitants).
Sacha et Frédéric

 


Laisser un commentaire