L’équité

L’idéal d’équité signifie que nous essayons d’agir de manière impartiale et juste. A travers Vers l’écolieu, nous avons pour but de faire notre petite part pour amener plus d’équité dans la société.

L’équité, contrairement à l’égalité, prend en compte l’appréciation des circonstances et de la singularité de chaque situation et de chaque personne. Cette appréciation impartiale et altruiste porte en particulier sur l’histoire de chaque personne, des oppressions spécifiques subies dans la société et des capacités de chacun·e.

Notre idéal d’équité a aussi des conséquences dans notre fonctionnement en tant qu’association et dans ce que nous attendons des interactions entre membres.

En tant qu’association, nous considérons que les arguments et envies de chaque personne doivent fait l’objet de la même attention, qu’ils soient issus de nouveaux venus faiblement impliqués ou de fondatrices à la participation assidue. Nous essayons que nos prises de décisions puissent prendre en compte les avis des personnes n’ayant pas forcément le temps ou l’énergie pour venir à une AG ou ayant  plus de difficultés à s’exprimer en public. Dans une démarche d’équité plus que d’égalité, nous essayons aussi que l’avis des personnes les plus concernées puisse peser en conséquence sur les décisions.

Dans le cadre des relations entre membres, nous estimons que les injustices présentes dans le reste de la société doivent être évitées dans le cadre de l’association. Nous tentons de créer ensemble un espace sûr pour que les victimes du sexisme, du racisme, de l’homophobie, du validisme ou d’autres oppressions ou comportements injustes se sentent bienvenues.

La question de l’oppression d’êtres sensibles et conscients sur le seul critère de leur espèce est particulière car elle ne peut pas s’exercer sur nos membres. Elle sera donc discutée spécifiquement.

Pour commenter ou modifier ce texte, suivez ce lien.

Pour  savoir plus sur l’altruisme
Pour en savoir plus sur la question animale


Laisser un commentaire