Les atouts de La Rochelle pour l’écolieu

La création d’un écoquartier dans un timing parfait pour que nous co-construisions certains de nos projets en partenariat avec la communauté d’agglomération est loin d’être le seul atout de La Rochelle ! Cette ville est l’une des (sinon la plus) appréciée par ses habitant. Ancrée solidement à gauche, ses habitants y développent une offre culturelle et associative fournie, et cette ville étudiante reste très vivante, même en hiver une fois son festival et la saison touristique passée.

La région rochelaise profite du plus fort ensoleillement de toute la côte atlantique, avec un climat océanique agréable en été comme en hiver et des pluies réparties sur toute l’année. La ville est très bien desservie par les réseaux routiers et ferrés, par exemple accessible en 3h depuis Paris.

  • En plus de présenter l’attrait d’une belle ville de bord de mer, La Rochelle permet l’inclusivité du plus grand nombre de projets et de membre au sein de notre collectif :
    l’agglomération compte 220 000 habitants, ce qui devrait permettre de trouver du travail ou des client·e·s à la plupart de nos membres (et des adhérents pour nos projets),
  • la ville ne s’étend pas très loin, ce qui permettra aux projets ruraux de rester proche du bord de la ville,
  • la ville est douce, avec un climat sans extrêmes et une très bonne offre de soin, ce qui favorise l’inclusion des plus fragiles d’entre nous,
  • la pression foncière est peu élevée dans les villes des environs, ce qui devrait permettre même aux petits budgets de s’installer, que ce soit en location, en retapant une vieille ferme des environs ou en participant à notre collectif d’autoconstructrices et d’autoconstructeurs.

Pour commenter ou modifier ce texte, suivez ce lien.


Laisser un commentaire