Le processus collectif nous ayant amené à choisir La Rochelle

Lors de la création de Vers l’écolieu, il avait été décidé que le projet serait périurbain afin de pouvoir accueillir le maximum de projets, mais il n’avait pas été décidé de ville. Dans un souci d’équité, il nous semblait préférable que même les personnes nous rejoignant en 2019 aient leur mot à dire sur notre destination. Cependant, lors de notre première rencontre bisannuelle, une membre a signalé qu’il lui était difficile de s’engager sans plus de précisions. Ce sentiment étant partagé, nous avons décidé de lancer une première consultation, fin 2016, afin de déterminer quels critères de localisation étaient  importants pour nos membres et lesquels devaient être fixés dès maintenant pour faciliter l’engagement. Nous avons alors formé un groupe de travail qui a proposé de se prononcer sur 56 critères, lors d’une consultation accessible à tou·te·s pendant 1 mois.

Il est ressorti de cette première consultation que le choix de la ville devait être fait dès 2017, à partir d’une dizaine de critères particulièrement importants, allant des conditions climatiques aux conditions sociales et économiques, en passant par la qualité environnementale.

Un nouveau groupe de travail a alors étudié ces critères pour sélectionner 17 villes, a créé une fiche récapitulative pour chacune d’entre elle et à proposé aux personnes impliquées dans le groupe de donner une note à chacune de ces villes. Après 1 mois de libre accès à la consultation, il en est ressorti une préférence nette pour La Rochelle (note de 126 points et moyenne de 8,3/10), loin devant Angers ( 78 points, moyenne de 6,2/10) et La Roche-sur-Yon ( 71 points, moyenne de 5,6/10).

Pour commenter ou modifier ce texte, suivez ce lien.


Laisser un commentaire