Librairie café

Parmi mes idées je rêve depuis un moment d’ouvrir une librairie café, militante, engagée, avec un endroit pour des prises de paroles, des concerts, des conférences gesticulées… C’est même le sujet que j’ai pris pour mémoire.
Les aléas de la vie, le fait que, comme dit plus haut, je suis une conceptrice d’idées, pas une réalisatrice de projets, fait que ce truc est toujours resté lettres mortes.

Je me heurte si je réfléchis à sa réalisation à deux problèmes éthiques majeurs :

1/L’un inhérent au métier : pour avoir bosser 4 ans et demi en librairie, ce n’est pas un métier facile, c’est l’un des domaines qui margent le moins, il faut absolument compter sur des « ventes » ou services complémentaires (café, ventes de livres d’occaz, jeux de société, tournoi de jeux payants, papeterie, carterie, préparation de listes scolaires…)
Je suis pas sûre que qui que ce soit puisse vraiment s’offrir le luxe de choisir ce qu’il vend en fait, s’il veut en vivre, donc le coté librairie engagée et militante va faire long feu a mon avis quand il faudra payer le loyer à la fin du mois. (Les libraires ont en plus une obligatyion de délivrance, donc même si on n’a pas de compte chez un éditeur ou est censément obligés de se tourner vers un grossiste, ça veut dire potentielles ventes avec frais de ports, etc etc).
Je pense qu’il faut déjà dans le projet-même faire son deuil de la militance.

2/Je ne suis pas sûre de vouloir me lancer dans un si vaste chantier qui reviens au final à monter une entreprise capitaliste, c’est à dire une boite où des gens vont créer de la valeur en bossant, être rétribués forcément pas suffisamment (parce que hey, librairie), et filer des sous a un gouvernement qui ne me représente pas et n’a pas a cœur mes intérêts…

Pour ces deux principales raisons, je commence a me demander si une bibliothèque collaborative ça serait pas plus intéressant : déjà en termes d’éthique rapport à ces deux points mais aussi d’un point de vue écologique.
Voilà mon projet peut donc évoluer, et si je rencontre des gens ici motivés et bien pourquoi pas se voir et en parler. Je pense qu’il peux s’inscrire dans le projet général de Vers L’écolieu, la Rochelle est une ville avec plusieurs belles librairies et bibliothèques, des boutiques de jeux de société a foison, donc il y a un public, et des écoles.
Je pourrais vous expliquer qui je suis, pourquoi j’ai ces aspirations, vous dire quelles compétences je peux apporter, et puis vous pourrez me dire qui vous êtes et ce que vous pouvez faire de votre côté.

Contact: davelamarrade@gmail.com


Laisser un commentaire